You are currently viewing 23 activités captivantes à faire à Avignon

Découvrez le charme d’Avignon grâce à notre guide des 23 meilleures activités à faire à Avignon. Des merveilles historiques aux délices culinaires, plongez dans cette ville enchanteresse. Explorez les attractions, laissez-vous tenter par les saveurs locales et créez des souvenirs inoubliables, en découvrant l’essence d’Avignon à chaque pas.

Nous sommes arrivés à Avignon à la fin du mois de mars, après avoir passé deux mois ensoleillés dans la vibrante Séville, et nous avons eu un petit choc.

Le temps était nettement plus frais, en raison du mistral qui souffle dans cette partie du sud de la France, et les journées ensoleillées étaient souvent entrecoupées de journées beaucoup plus ternes – à vrai dire, nous étions arrivés en Provence un peu trop tôt dans l’année.

Cependant, au fil des semaines, la beauté d’Avignon s’est peu à peu déployée. Les fleurs de cerisier, délicatement rosées, se sont succédées et de jeunes feuilles vert clair ont envahi les branches nues en quête d’une nouvelle vie.

Avignon s’est bel et bien réveillée de son sommeil hivernal, et sa toile a été peinte à nouveau avec les coups de pinceau du printemps.

Le soleil doré éclairait les vieilles rues sinueuses, les murs de pierre anciens baignés de lumière révélant des détails complexes et des sculptures réalisées sur de la pierre dorée – Avignon est assurément une ville où il vaut toujours la peine de lever les yeux.

Au fil des semaines, les rues se sont remplies d’un nombre croissant de personnes, qui se sont rassemblées sur des places ombragées par des arbres élégants pour se rencontrer, manger et boire.

Avec nos portes-fenêtres ouvertes, les sons du printemps ont trouvé leur chemin dans notre petit appartement – le gazouillis des oiseaux, le bruissement des feuilles, les rires rauques aussi, parfois, ainsi que le très léger ruissellement du vieux canal qui serpente le long de la rue historique de Teinturiers, tout près de là.

Ce qui nous a amenés à Avignon à l’origine, ce sont ses traits les plus célèbres – l’imposant Palais des Papes, les puissants remparts qui entourent la ville, son célèbre pont qui ne mène nulle part – mais ce sont d’autres choses qui ont fait que nous sommes tombés amoureux d’Avignon.

Des choses comme ses places aux formes bizarres, bordées de cafés parfaits pour passer des heures langoureuses à observer les gens. Ou encore la gentillesse de ses habitants, qui ont patiemment attendu que je massacre leur langue avec mon français d’écolière avant de me venir en aide dans un anglais parfait, et ce à plusieurs reprises.

De même, on ne peut jamais vraiment se perdre à Avignon – d’une manière ou d’une autre, on tombe toujours sur un petit passage étroit, bien placé et usé par le temps entre les bâtiments, qui finit par nous mener à l’une de ces places aux formes bizarres mentionnées plus haut.

Avignon est une ville spéciale, imprégnée de la magie du sud de la France, avec sa propre marque d’enchantement qui a été tissée au plus profond de son tissu historique. Prenez le temps de l’explorer, prenez le temps de lire cet article et découvrez les meilleures choses à faire à Avignon.

Une introduction à Avignon

Pourquoi visiter Avignon

Avignon est une ville à l’histoire riche, centrée sur le majestueux Palais des Papes, qui est une attraction incontournable pour tous ceux qui visitent la région.

Mais au-delà de son importance historique, Avignon est une ville universitaire dynamique, avec une scène artistique animée qui prend vie lors du festival annuel. L’architecture de la ville est vraiment étonnante, avec un mélange de styles gothique et roman qui lui confère un caractère unique.

Et pour ceux qui aiment explorer, le centre ville compact est rempli de magasins pittoresques, de boutiques et de rues sinueuses qui ne demandent qu’à être découvertes.

En ce qui concerne les possibilités de restauration, Avignon offre un choix impressionnant de restaurants de grande qualité avec des menus variés pour satisfaire tous les goûts – je peux plus qu’en témoigner, ayant passé un bon nombre de semaines à manger avec satisfaction dans toute la ville.

Petite histoire d’Avignon

Avignon a une longue histoire, avec des traces de peuplement datant de 5 000 ans. Elle était autrefois le fief de la tribu gauloise des Cavares, avant de devenir la ville romaine d’Avennio.

Au XIIe siècle, elle acquiert son indépendance et prospère dans le commerce, mais perd son indépendance au XIIIe siècle après avoir été occupée par le roi Louis VIII. C’est ainsi que la ville devint plus tard le siège de la papauté.

En 1309, le pape Clément V choisit Avignon comme lieu de résidence papale, en partie en raison de sa position centrale dans la chrétienté et de l’instabilité qui régnait alors en Italie centrale.

La papauté est restée à Avignon pendant plus de 60 ans, sept papes y ayant résidé pendant cette période. La présence papale à Avignon s’est considérablement accrue après que le quatrième pape, Clément VI, a acheté la ville en 1348.

Malgré les appels de Sainte Catherine de Sienne et d’autres personnes pour que les papes retournent à Rome, la papauté est restée à Avignon jusqu’en 1377, et la ville est restée l’une des résidences de la papauté pendant le Grand Schisme.

Jusqu’alors gouvernée par les légats du pape, Avignon est finalement annexée par l’Assemblée nationale française en 1791, et la prise de la ville donne lieu à des effusions de sang.

Le Palais des Papes, alors une forteresse à huit tours qui servait de résidence papale, a été endommagé lors de sa prise et a ensuite été utilisé comme caserne de 1822 à 1906.

Aujourd’hui, Avignon est un centre administratif et commercial, spécialisé dans les fruits et légumes. L’économie de la ville repose sur le tourisme et les industries légères.

Les meilleures choses à faire à Avignon, France

Découvrez l’histoire d’Avignon lors d’une visite à pied

Avignon est incroyablement chargée d’histoire, et une visite à pied est un excellent moyen de comprendre son histoire et son importance culturelle.

En explorant à pied, vous pourrez vous imprégner de l’atmosphère de cette ville classée à l’UNESCO et apprécier ses anciennes racines romaines ainsi que son rôle en tant que siège de la papauté au XIVe siècle.

Cette visite à pied de 3 heures d’Avignon et du Palais des papes est une option fantastique pour ceux qui souhaitent plonger dans l’histoire et la beauté de la ville.

Sous la conduite d’un guide expert, la visite propose un voyage au cœur de l’Avignon médiéval, permettant de comprendre le développement de la ville et sa place dans l’histoire de l’Europe.

L’un des points forts de cette visite est l’accès au Palais des papes, qui est souvent soumis à de longues files d’attente en haute saison. En bénéficiant d’un accès prioritaire, vous pourrez explorer les chambres et chapelles ornées sans perdre de temps à faire la queue.

remparts avignon

Outre les aspects historiques et culturels de la visite, vous aurez également l’occasion de profiter d’une vue panoramique sur Avignon et le Rhône du haut des remparts de la ville fortifiée.

La visite se termine par un verre de vin des Côtes du Rhône près de la place de l’Horloge, où vous pourrez admirer l’architecture du XIXe siècle.

Visite du Palais des Papes et du Musée du Petit Palais

Si vous prévoyez de visiter Avignon, deux sites incontournables témoignent de la richesse de l’histoire et du patrimoine culturel de la ville : le Palais des papes et le musée du Petit Palais.

Le Palais des Papes est une imposante structure gothique construite en moins de 20 ans au XIVe siècle. Il servait de résidence aux papes qui vivaient à Avignon au XIVe siècle et est considéré comme l’un des bâtiments les plus importants de son époque.

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent découvrir plus de 25 salles ouvertes au public, dont les salles d’audience, les salles de cérémonie et les appartements privés du pape.

Vous aurez une idée de la grandeur et de l’opulence de la cour papale et de l’incroyable savoir-faire qui a présidé à la construction et à la décoration du palais.

Avant de visiter le Palais des Papes, il est conseillé de s’arrêter au musée du Petit Palais. Ce musée abrite une étonnante collection d’art et d’objets médiévaux, dont plus de 300 primitifs italiens, des sculptures du XIIe au XVIe siècle et un important fonds de l’école d’Avignon.

Le musée est installé dans un magnifique ancien palais rénové à la fin des années 1400 et est un « musée de France« .

Lors de la visite du Palais des Papes, profitez des histopads, des tablettes numériques qui enrichissent la visite.

Grâce à la réalité augmentée, vous pouvez voir à quoi ressemblaient les pièces du palais au XIVe siècle et vous faire une idée plus précise de la vie à l’époque des papes.

J’ai lu dans d’autres posts que les gens trouvaient que les histopads avaient des problèmes, mais je n’ai pas trouvé cela du tout – ils fonctionnaient très bien et contenaient beaucoup d’informations si vous souhaitiez en savoir plus – j’ai l’impression que le logiciel a peut-être été amélioré depuis les plaintes initiales.

La visite du Palais des papes dure généralement deux heures et, en haute saison, elle peut être très fréquentée. Pour éviter les longues attentes, il est conseillé de réserver ses billets à l’avance. A noter que l’entrée est gratuite pour les enfants de moins de huit ans.

Profitez de l’ambiance de la rue des Teinturiers

La rue de Teinturiers est une belle rue atmosphérique qui s’anime la nuit. Elle tire son nom de l’intense industrie textile qui y a prospéré entre le 14e et le 19e siècle.

La rue suit l’étroite rivière Sorgue, alimentée par les eaux de la Fontaine de Vaucluse. Quatre roues hydrauliques témoignent encore de ce passé.

Autrefois, des moulins étaient installés dans les maisons en face de chaque roue, et les machines étaient entraînées par un axe qui passait sous la rue. La démolition de certains locaux anciens a mis au jour l’un des arbres d’entraînement encore muni de ses mécanismes.

La rue est bordée de vieilles et grosses pierres portant toutes des sculptures uniques (et parfois étranges) qui décorent les pavés irréguliers, et de grands arbres ombragés tandis que la rivière coule doucement.

C’est un endroit agréable pour se promener et profiter du charme historique d’Avignon, surtout le soir quand la rue s’anime avec des restaurants, des bars et des cafés.

Au bas de la rue de Teinturiers, à l’angle de la rue des Lices, on peut voir l’une des chapelles restantes et le clocher de ce qui fut l’une des plus grandes églises d’Avignon en 1226.

Plus loin dans la rue, à l’ombre des sycomores, se trouve la chapelle des Pénitents gris, ouverte au public aux heures de messe.

Cette confrérie, fondée par le roi Louis VIII en visite à Avignon en 1226, est la plus ancienne confrérie d’Avignon et est toujours active aujourd’hui.  Chaque 30 novembre, les membres célèbrent un miracle survenu en 1433.

Malgré les crues du Rhône et l’inondation de la Sorgue, l’eau de la nef est restée séparée, laissant ouvert un passage par lequel les pénitents pouvaient évacuer le saint sacrement. Cette étrange procession est recréée chaque année, les pénitents remontant l’allée à quatre pattes !

Découvrir les places d’Avignon

J’ai mentionné dans l’introduction de ce billet à quel point j’étais tombée amoureuse des nombreuses places d’Avignon. Si la plupart des guides recommandent la place de l’Horloge comme incontournable, il existe de nombreuses autres places charmantes qui valent la peine d’être visitées et qui, à mon avis, l’emportent sur la place de l’Horloge, très fréquentée.

Par exemple, la place Pie, située en face du marché des Halles, est une place animée qui regorge de cafés, de bars et de brasseries. C’est un véritable piège à soleil et nous nous sommes retrouvés ici pour boire un verre et observer les gens lorsque le soleil était au rendez-vous.

La place des Corps Saints, quant à elle, est un paradis pour les gastronomes, avec d’excellents restaurants (comme le merveilleux L’Agape), une belle église et beaucoup d’ombre grâce aux platanes majestueux.

A quelques rues de la place des Corps Saints se trouve la place Saint-Didier, ma place préférée d’Avignon, une place qui a l’air d’un quartier sans prétention. Couverte par l’ombre de quelques grands arbres, c’est ici que se tenait autrefois le marché aux vers à soie, comme nous l’apprend aujourd’hui une inscription sur un mur de pierre.

Vous y trouverez de nombreuses boutiques, des cafés et une charmante église à découvrir. La boulangerie Violette et le café Tulipe se trouvent en bordure de cette place.

En remontant la rue de la République, la rue principale d’Avignon, vous tomberez sur la place de l’Horloge, la principale place de la ville.

Si elle vaut la peine d’être visitée pour son joli carrousel de la mairie, ne manquez pas la Place du Palais, située à proximité, devant le Palais des Papes, qui offre une vue étendue sur le palais, la basilique de Notre Dame des Doms et le Petit Palais.

Dans le quartier populaire de la rue de la Carreterie, qui, bien que proche du centre-ville, reste à l’écart des sentiers battus, vous trouverez la place des Carmes, une place avec un marché couvert, des théâtres en plein essor et de nombreux restaurants et cafés.

Enfin, si vous cherchez une place chic pour vous détendre et déguster un verre de bulles, rendez-vous sur la très belle place Crillon, l’une des plus bourgeoises d’Avignon, où vous pourrez prendre le soleil et admirer les hôtels particuliers de la ville et le bel Hôtel d’Europe.

Elle est particulièrement belle lorsqu’on la regarde en tournant le dos à la vieille muraille.

Promenade le long du Pont d’Avignon

Si vous visitez Avignon, vous apercevrez sans doute le pont Saint Bénezet, plus connu sous le nom de Pont d’Avignon. Ce pont historique est célèbre dans le monde entier grâce à la chanson pour enfants « Sur le pont d’Avignon« .

Construit au XIIe siècle, le pont s’étendait à l’origine sur environ 900 mètres et était composé de 22 arches, ce qui en faisait le seul endroit où l’on pouvait traverser le Rhône entre Lyon et la mer Méditerranée.

Cependant, il a été emporté à plusieurs reprises par des inondations et a finalement été abandonné au XVIIe siècle.

Aujourd’hui, il ne reste du pont que quatre arches et une chapelle dédiée à Saint Nicolas. Malgré son état partiel, il est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et constitue un ouvrage d’art qui a fait l’objet de travaux et de réparations constants.

C’est aussi une source de légendes et un monument emblématique de la région.

Si vous visitez le Pont d’Avignon, ne manquez pas de profiter de l’exposition multimédia et de l’audioguide, qui proposent des descriptions basées sur des recherches scientifiques concernant les légendes et l’histoire du pont.

pont avignon

Il n’est pas nécessaire de passer beaucoup de temps sur le pont – environ 30 à 45 minutes en tout, mais si vous êtes intéressé par l’histoire, vous apprécierez l’expérience.

Découvrir quelques uns des beaux édifices religieux d’Avignon

Avec des liens aussi étroits avec la papauté, il n’est pas surprenant qu’Avignon abrite plusieurs belles églises et édifices religieux, chacun avec son histoire et son style architectural uniques.

L’une des structures les plus impressionnantes est la Basilique de Notre Dame des Doms, située près du Palais des Papes. Elle a été construite dans les années 1100 et a été rénovée aux 15e et 17e siècles.

La statue en plomb doré de la Vierge Marie de l’église est un point de repère emblématique qui semble s’élever vers le ciel et qui est visible depuis de nombreux points de la ville (nous l’avons même aperçue en faisant le tour de l’île de la Barthelasse à vélo) et vous pouvez maintenant explorer son intérieur grandiose après une rénovation de deux ans.

La basilique est ouverte au public de septembre à juin, du lundi au samedi, et le dimanche après-midi, et l’entrée est gratuite.

Un autre site remarquable est la collégiale gothique Notre-Dame et son cloître.

Cette église, construite sous le cardinal Arnaud de Via, abrite plusieurs peintures et une réplique de la célèbre Pièta de Villeneuve Lez Avignon. La visite du cloître historique et de l’église est gratuite, sauf pendant les offices liturgiques.

L’église Saint-Pierre est un joyau caché sur une petite place. La façade complexe de l’église, avec ses portes en noyer richement sculptées et ses ornements décoratifs, date de 1512, tandis que l’intérieur présente d’impressionnantes boiseries, des peintures et un retable.

Les visiteurs peuvent obtenir des informations au presbytère et l’entrée est gratuite, mais aucune visite n’est autorisée pendant les offices.

Parmi les autres édifices religieux, citons la synagogue néoclassique, qui a été reconstruite à plusieurs reprises après des incendies, et la chapelle des Pénitents Gris, une chapelle du XVIe siècle et du XIXe siècle dont l’histoire remonte au XVIIe siècle et qui possède d’étonnants vitraux.

Se perdre dans le centre-ville d’Avignon

Lors de votre séjour à Avignon, ne manquez pas d’explorer les jolies ruelles de la ville. Elles offrent un aperçu du rythme de vie local et révèlent également les racines médiévales de la ville.

En vous promenant dans ces ruelles sinueuses, vous découvrirez des pâtisseries, des cafés pittoresques, des magasins de décoration d’intérieur et de minuscules galeries, qui dégagent tous un charme unique.

En vous promenant dans les rues pavées, vous remarquerez les niches sur les façades des maisons et les plaques de rue à l’ancienne portant des noms tels que « rue des fourreurs » et « rue des bonneteries ». Chacun de ces noms rappelle le passé de la ville et ajoute à l’atmosphère médiévale qui y règne.

Ne manquez pas de visiter la légendaire rue des Teinturiers, où les roues à aubes et les canaux alimentaient autrefois l’industrie textile de la ville.

La rue médiévale de la Peyrolerie mérite également d’être parcourue, car vous passerez sous les contreforts du Palais des Papes, dans une rue taillée dans le roc – c’est dans cette rue que se pratiquait l’art de la chaudronnerie au Moyen Âge.

A chaque tournant, l’histoire est à découvrir dans les ruelles d’Avignon.

Trouver des trésors dans les boutiques d’Avignon

Faire du shopping à Avignon est une expérience indulgente que les amateurs de mode ne manqueront pas d’apprécier. L’Avignonnaise a sélectionné une série de boutiques de luxe qui proposent les dernières tendances et des pièces de qualité avec une touche française.

La célèbre rue Joseph Vernet est depuis des années une plaque tournante pour les créateurs de tendances et les amateurs de style, attirant des clients à la recherche de la dernière mode.

Pour ceux qui recherchent un éventail de créateurs français (et autres), les rues de Saint-Agricol et de la Petite Fusterie offrent un éventail de boutiques qui constituent une alcôve secrète pour des marques telles que The Kooples, Max Mara, Longchamp, Sandro, Gérard Darel, ba&sh, Maje, Father & Sons et bien d’autres encore.

Les amateurs de bijoux et de maroquinerie ne seront pas en reste, car Avignon compte également de nombreux grands bijoutiers, parfumeurs et magasins de produits de beauté. L’éventail des magasins d’Avignon permet à chacun d’y trouver son compte, en fonction de ses goûts et de son budget.

Admirer les bâtiments uniques d’Avignon

Avignon abrite des bâtiments tout à fait uniques. L’une des caractéristiques les plus frappantes de certaines de ces structures est leur façade en trompe-l’œil.

Le trompe-l’œil est une technique de peinture qui donne l’illusion d’objets tridimensionnels sur une surface bidimensionnelle. Ces peintures sur les bâtiments créent un effet visuel qui donne l’impression qu’il y a des statues, des colonnes ou d’autres éléments architecturaux là où il n’y en a pas.

À Avignon, si vous levez les yeux, vous remarquerez probablement un grand nombre de ces peintures à l’intérieur de fenêtres grillagées.

Outre le trompe-l’œil, de nombreux bâtiments d’Avignon présentent des décorations sculptées sur leurs fenêtres et leurs portes. Ces sculptures sont réalisées en pierre et représentent divers personnages de l’histoire ou de la mythologie.

On trouve également de nombreuses sculptures religieuses dans des niches situées en hauteur, au coin des rues. Elles témoignent de l’habileté des artisans qui ont construit ces édifices il y a des siècles. Certaines ont l’air si anciennes qu’il est vraiment impressionnant de penser que l’œuvre du sculpteur a résisté aux éléments et à l’épreuve du temps.

La nuit, beaucoup de ces sculptures au-dessus des portes sont illuminées par des diodes électroluminescentes (DEL) – gardez l’œil ouvert.

J’ai eu quelques coups de cœur, mais l’un d’entre eux vaut vraiment la peine d’être observé et est facile à trouver : la gargouille qui se trouve au-dessus de la porte du bâtiment situé juste en face de l’entrée du Nid.

Découvrir les collections d’art et les musées exceptionnels d’Avignon

Les amateurs d’art apprécieront particulièrement l’offre d’Avignon. Il y a de nombreux musées à explorer, qu’ils soient gratuits ou payants. Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est qu’ils sont assez petits, mais bien conservés, ce qui signifie qu’il est difficile d’atteindre un point de saturation, car vous pouvez y entrer et en sortir à votre guise.

Commençons par les musées dont l’entrée est payante :

La Collection Lambert est un musée incontournable pour les amateurs d’art contemporain. Installé dans deux hôtels particuliers du XVIIIe siècle au cœur d’Avignon, le musée présente une collection exceptionnelle d’œuvres majeures de la seconde moitié du XXe siècle et du début du XXIe siècle.

La collection du musée comprend des œuvres d’artistes célèbres tels que Jean-Michel Basquiat, Miquel Barceló, Sol LeWitt et Bertrand Lavier. Le musée accueille également des expositions ambitieuses et un programme culturel et éducatif varié.

Le Musée Angladon est un autre musée à ne pas manquer. Il s’agit d’une « maison-musée » qui abrite une collection de trésors tout en conservant le charme d’un intérieur d’amateur d’art. Le musée présente des œuvres de Modigliani, Cézanne, Van Gogh, Picasso et bien d’autres artistes prestigieux.

Il y a plusieurs autres merveilles à découvrir au Musée Angladon, ce qui en fait un musée qui vaut vraiment la peine d’être visité. C’était incroyable d’approcher de si près les peintures et je vous recommande vivement de le visiter.

Le musée Louis Vouland est situé dans un magnifique hôtel particulier du XVIIIe siècle. Les visiteurs sont invités à découvrir un goût résolument français avec des meubles, des services en porcelaine, des tapisseries, des lustres et d’autres pièces d’arts décoratifs des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le musée accueille également chaque année des expositions temporaires de grande qualité, ainsi qu’un programme mensuel de lectures, de concerts, de visites guidées thématiques et d’autres ateliers.

Parlons maintenant des musées gratuits :

Avignon abrite cinq musées gratuits qui se complètent et présentent plusieurs milliers d’œuvres d’art – objets, documents, peintures, sculptures – abrités dans quelques-uns des plus beaux bâtiments d’Avignon. Ces musées sont :

  • Le musée Calvet, installé dans un hôtel particulier classé du XVIIIe siècle, présente des collections de peinture et de sculpture du XVe au XXe siècle, ainsi que des objets égyptiens, des bas-reliefs, des momies, etc.
  • Palais du Roure, autre palais du XVe siècle, qui abrite un musée de l’histoire et des traditions provençales.
  • Musée Requien, musée d’histoire naturelle du Vaucluse.
  • Musée Lapidaire, ancienne chapelle jésuite exposant des antiquités étrusques, grecques, romaines et gauloises.
  • Le Petit Palais, qui abrite une grande quantité d’art religieux médiéval et que je recommande de visiter avant de se rendre au Palais des Papes.

Faire le tour de l’Île de la Barthelasse à vélo

L’une de mes activités préférées à Avignon a été de faire du vélo sur l’Île de la Barthelasse. C’était une occasion fantastique de découvrir la campagne avignonnaise tout en étant si proche du centre historique de la ville.

C’était une balade à vélo très relaxante dans un cadre verdoyant qui offrait une échappatoire parfaite à l’agitation de la ville, qui se sentait à des millions de kilomètres de là.

La Barthelasse est un lieu unique qui mérite d’être exploré. Il s’agit de la plus grande île fluviale d’Europe, couvrant 700 hectares de terres agricoles qui surplombent le Palais des papes. L’île est riche en forêts qui abritent de nombreuses espèces d’oiseaux, de castors et de loutres, témoignant d’une nature préservée.

Pour accéder à l’île de la Barthelasse, vous pouvez emprunter un ferry gratuit qui circule toutes les quelques minutes et vous permet de traverser en deux minutes seulement. Une fois sur place, vous pourrez profiter de l’ombre des immenses platanes qui bordent le chemin de halage, d’où vous aurez également une belle vue sur la ville.

Vous pouvez également acheter des fruits et légumes frais à la Ferme de la Reboule, une ferme locale, ou déjeuner au bord de l’eau au restaurant Le Bercail, qui offre une vue sur le Pont d’Avignon et les remparts de la ville.

Pour les plus dynamiques, vous pouvez louer un Vélopop, un vélo de ville qui peut être loué dans les quais situés un peu partout dans la ville, et suivre l’une des pistes cyclables balisées entre les pommiers et les vergers de cerisiers.

Traverser la rivière pour se rendre à Villeneuve-les-Avignon

Villeneuve-les-Avignon, située de l’autre côté du Rhône par rapport à Avignon, est une charmante ville médiévale avec une histoire riche et beaucoup de choses à voir et à faire. Les origines de la ville remontent au dixième siècle, lorsqu’une petite abbaye fut construite au sommet du Mont Andaon.

Villeneuve se développe peu à peu autour de l’abbaye et, au XIIe siècle, la ville se dote d’un mur de protection pour repousser l’avancée d’Avignon. Le Fort Saint-André et la Tour Philippe le Bel sont construits pour surveiller la nouvelle frontière du Royaume de France.

L’arrivée de la papauté en Avignon en 1309 transforme la ville et Villeneuve profite de la prospérité retrouvée. L’agriculture et la viticulture se développent pour répondre aux besoins de la population croissante, et de magnifiques palais sont construits sur les rives du fleuve.

L’un des joyaux les plus envoûtants de Villeneuve est la Chartreuse du Val de Bénédiction, fondée au XIVe siècle en tant que monastère.

Le site a été superbement rénové et constitue un lieu de visite fascinant, avec ses cellules de moines, ses fresques peintes, ses cloîtres et son église, qui abrite le mausolée du pape Innocent VI.

La vieille ville, le musée Pierre de Luxembourg, la chapelle des Pénitents Gris et la colline des Mourgues sont d’autres sites d’intérêt.

La Tour Philippe le Bel offre une vue imprenable sur les bâtiments pontificaux d’Avignon. La collégiale Notre-Dame possède un cloître et quelques œuvres d’art dignes d’intérêt.

La ville possède également plusieurs propriétés médiévales, à l’origine des palais des cardinaux d’Avignon, à admirer au passage. Enfin, ne manquez pas les marchés hebdomadaires, qui ont lieu le jeudi et le samedi matin.

Promenade en bateau sur le Rhône

Si vous cherchez une façon unique de découvrir Avignon, je vous recommande vivement de faire une promenade en bateau sur le Rhône. D’avril à septembre, vous pouvez monter à bord de la Saône et embarquer pour une excursion d’une heure et quart qui vous permettra de découvrir quelques-uns des plus beaux sites de la cité papale.

Au cours de cette excursion, vous aurez l’occasion de voir les sites célèbres d’Avignon sous un angle différent.

promenade autour du rhône

Vous pourrez admirer le merveilleux Pont d’Avignon, le majestueux Palais des Papes, le port de plaisance animé, le Rocher des Doms, l’élégant Pont Eiffel et les rives pittoresques de l’île de la Barthelasse et de l’île Piot.

Vous pourrez même apercevoir Villeneuve-lez-Avignon et la tour Philippe-le-Bel depuis un point de vue exceptionnel. Ils proposent également des excursions en bateau pour le déjeuner et le dîner, ainsi que d’autres visites touristiques à Arles, Tarascon et Villeneuve-lez-Avignon.

Explorer les étals des Halles d’Avignon

Si vous êtes amateur de gastronomie, les Halles, entourées d’arbustes, vous interpelleront probablement lors de votre visite à Avignon.

Même si ce n’est pas le plus beau bâtiment que vous verrez, ni le plus grand ou le meilleur marché couvert que vous rencontrerez, il regorge de saveurs provençales et vous permet de côtoyer les habitants qui font leurs courses ou qui s’arrêtent pour boire un verre de vin.

L’un des endroits les plus populaires des Halles est La Cabane d’Oléron, qui ne désemplit pas à chaque fois qu’elle est ouverte. On y déguste des huîtres réputées comme celles d’Utah Beach et des Fines des Claire, ainsi que des moules, des plateaux et toute une série d’autres délices de la mer.

J’ai adoré l’atmosphère qui y règne : une qualité exceptionnelle sans cérémonie, des fruits de mer délicieusement frais accompagnés d’un verre de vin blanc frais.

Mais les Halles ne se limitent pas aux huîtres. Avec plus de 40 vendeurs proposant une grande variété de spécialités, vous trouverez de tout, des fromages artisanaux aux produits frais, en passant par les épices, la charcuterie et les produits de boulangerie. C’est un véritable paradis pour les gourmands et l’énergie et la convivialité des vendeurs sont palpables.

Si vous avez besoin d’une pause, vous pouvez toujours vous arrêter dans l’un des petits bars du marché. Les habitants du quartier viennent s’y poser les coudes pour déguster un verre de vin ou un café, et c’est un excellent moyen de s’imprégner de l’atmosphère vibrante des Halles.

Si vous êtes à Avignon un samedi, ne manquez pas la démonstration des chefs. De 11h à 12h, des chefs talentueux de la ville montrent leur savoir-faire en préparant un plat à partir des produits des Halles.

Promenade dans les Remparts d’Avignon

Devenue une activité incontournable lorsque nous avions envie de nous dégourdir les jambes, c’était une véritable nouveauté que de pouvoir se promener dans une ville entièrement fortifiée.

Les remparts témoignent de la riche histoire d’Avignon et sont l’une des rares fortifications du XIVe siècle qui subsistent en France. Ils entourent la totalité de la vieille ville et s’étendent sur 4,3 kilomètres – idéal pour faire le plein de pas !

Les remparts ont été construits au milieu du XIVe siècle, sous la papauté d’Innocent VI, pour protéger Avignon des attaques de bandes de mercenaires errants. Ils ont été achevés en 1370 sous le pape Urbain V.

Aujourd’hui, les remparts sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et offrent une vue imprenable sur la ville et le Rhône.

Vous pouvez faire le tour complet de l’extérieur, mais j’ai préféré suivre les murs le long de l’intérieur. Vous devrez cependant sortir à plusieurs reprises, car certaines zones à l’intérieur sont des propriétés privées et sont inaccessibles.

Cela vaut néanmoins la peine de s’y attarder, car vous aurez l’occasion d’apercevoir des ruelles intrigantes sur lesquelles vous ne seriez probablement pas tombés autrement. Pour accéder à la partie la plus haute des remparts, vous pouvez passer par le pont d’Avignon et monter jusqu’aux jardins du Rocher des Doms.

De là, les vues sont vastes et offrent une perspective sur la ville et son environnement naturel, y compris le fleuve, l’île de Barhalesse et la tour normande de Villeneuve-lez-Avignon.

Rendez-vous au Nid pour une ambiance branchée et un café de spécialité.

Il n’y a qu’un seul endroit à Avignon où aller si vous êtes à la recherche d’un café de spécialité, mais heureusement, cette offre, sous la forme de Tulipe, est plutôt bonne.

Tulipe fait partie d’un concept store plus large appelé Le Nid d’Avignon, qui comprend également CQFD, une boutique proposant des produits de mode et de design, et Inspire Yoga, un studio de yoga.

L’ensemble de l’espace est axé sur le bien-être et la consommation responsable, encourageant les visiteurs à envisager une nouvelle définition de l’art de vivre.

Tulipe, le café du Nid, propose une sélection soignée de cafés de spécialité, y compris des cafés d’origine unique et des cafés biologiques. Le café provient de petits producteurs et l’espace lui-même est haut de gamme mais accueillant, avec un décor éclectique et beaucoup de lumière naturelle.

Andy a pris l’habitude de se rendre à Tulipe pour y faire un peu de travail et vous trouverez plusieurs autres personnes qui font de même chaque fois que vous passez à Tulipe.

Vous pouvez également choisir de vous asseoir à l’extérieur sur leur mobilier chic à rayures et regarder le monde passer tout en dégustant l’une de leurs délicieuses pâtisseries ou l’un de leurs gâteaux – dont il existe de nombreuses options végétaliennes.

Dîner dans les meilleurs restaurants d’Avignon

Avignon est une ville connue pour ses superbes restaurants et sa cuisine délicieuse, avec des chefs qui aiment travailler avec les produits du terroir. Voici quelques-uns des meilleurs restaurants d’Avignon :

Carré du Palais : Cet élégant bistrot est connu pour sa vaste sélection de vins AOC et propose des places à l’extérieur avec vue sur le palais, ainsi qu’à l’intérieur des grands bâtiments dans lesquels il se trouve.

Le chef propose un menu gastronomique à base de produits frais, locaux et de saison. Nous vous recommandons vivement cet établissement chic et branché.

L’Agape : Situé sur la charmante place des Corps Saints, L’Agape propose une cuisine de bistrot chic préparée par le chef Julien Gleize, qui utilise des ingrédients ultra-frais provenant des meilleurs artisans et producteurs d’Avignon et des environs. Nous avons vraiment, vraiment apprécié notre repas ici.

Maïnama : Situé rue des Teintureries, Maïnama est un restaurant de burgers artisanaux aux saveurs du monde entier. Le propriétaire, charmant et décontracté, ajoute à l’ambiance accueillante, tout comme sa situation au bord de la Sorgue.

La Mirande : Situé dans la partie historique médiévale de l’hôtel du même nom, ce restaurant étoilé au Michelin propose une cuisine traditionnelle servie à une grande table commune, le chef préparant un menu inspiré du marché.

La Canoa : Ce restaurant joyeux dispose d’un cadre extérieur magnifique et sert des saveurs extrêmement fraîches dans ses plats de ceviche. Il propose également un assortiment d’empanadas délicieux.

Asseyez-vous au soleil dans la rue en pierre polie, dégustez un verre de rosé et savourez les plaisirs simples.

Big Fernand : Burgers français gastronomiques, ce restaurant ne travaille qu’avec des produits français frais, de première qualité et d’origine locale. Je me suis régalé d’une délicieuse préparation au fromage bleu. Trois types de frites avec une gamme de sauces différentes, toutes fabriquées sur place.

Mamma Corsica : Ce charmant restaurant sert une cuisine corse, avec des recettes traditionnelles et de nouvelles créations à base d’ingrédients corses provenant directement de l’île, dans un emplacement idéal juste à côté de la place Pie.

 Grand café Baretta : Ce restaurant/brasserie est situé au cœur de la place Saint Didier (ma place préférée). Parfait pour prendre cinq minutes et reposer ses pieds fatigués.

Vivotto : restauration rapide gourmande et saine aux accents italiens. Leur cuisine artisanale n’utilise que des produits frais et naturels, et la plupart des plats sont sans gluten. Asseyez-vous à l’extérieur, sous les cerisiers en fleurs, pour une expérience gastronomique inoubliable.

Dans l’ensemble, manger à Avignon est une expérience fantastique, avec de nombreux restaurants délicieux à choisir. Que vous recherchiez la cuisine française ou autre, Avignon a tout ce qu’il faut.

Visite de caves locales pour déguster le vin de Provence

Si vous êtes à la recherche d’une expérience unique et authentique à Avignon, je vous recommande vivement de visiter quelques caves locales pour déguster le vin de Provence.

La Cave Des Pas Sages est un petit bar sympa, à l’écart des sentiers touristiques, niché sous de vieux arbres à côté d’un moulin à eau dans la rue des Tenturiers. Le vin y est très bon marché et l’ambiance y est chaleureuse et charmante.

Une autre option intéressante est Vins-7, qui n’est pas un bar à proprement parler, puisqu’il faut manger pour pouvoir boire un verre. Le propriétaire, un ancien sommelier, est très compétent et il y a une grande sélection de vins, en particulier de la région du Rhône.

Tapis Rouge est un autre excellent bar à vins, situé au cœur du centre historique d’Avignon. Il met l’accent sur les variétés du Rhône et son personnel est sympathique et compétent.

Nous y avons dégusté un beau verre de Châteauneuf-du-Pape. Les vins sont accompagnés de produits de qualité, notamment des fromages des Halles d’Avignon, de la charcuterie ardéchoise de Teyssier et du saumon sauvage écossais de Kaviari.

Se détendre au Parc Rocher des Doms

Si vous cherchez un endroit tranquille pour vous détendre au cœur d’Avignon, vous devriez visiter le Parc Rocher des Doms. Ce magnifique jardin public à l’anglaise est situé au sommet du Rocher des Doms et offre une vue imprenable sur la campagne environnante, les plaines du Rhône et le Mont Ventoux.

Au XVIIIe siècle, il est devenu un lieu de promenade populaire, très apprécié pour la qualité de l’air et les vues sur les beaux paysages.

D’importants travaux ont été réalisés au XIXe siècle pour en faire un parc public. Des arbres et des graminées provenant de l’ancien Jardin des Plantes ont été plantés, des bassins d’eau ont été créés et des statues de personnages célèbres ont été érigées.

Vous pouvez accéder aux jardins depuis la place du Palais des Papes, le chemin de ronde le long des remparts depuis le Pont d’Avignon, ou l’escalier Sainte Anne, derrière le Palais des Papes. Vous pouvez même emprunter le petit train touristique jusqu’au jardin.

Le parc est généreusement planté d’arbustes et d’arbres, couvre 29 000 mètres carrés et est parsemé de panneaux en anglais et en français retraçant son histoire.

La pièce maîtresse du parc est un grand étang où vivent des cygnes, des canards, des oies et des carpes. Le point le plus élevé, un petit rocher, offre l’une des plus belles vues du parc sur la vallée.

Il y a de nombreux bancs pour le touriste fatigué, deux petites aires de jeux pour enfants, une aire de pique-nique et plusieurs toilettes. Et si vous avez besoin d’une collation, un snack-bar adjacent propose des sandwichs, des salades, des pizzas, des snacks chauds et des gaufres.

A noter que ses horaires d’ouverture sont restreints en dehors de la saison estivale.

Découvrez les théâtres et les festivals d’Avignon

Le Festival d’Avignon, créé en 1947 par Jean Vilar, est un événement très prisé des amateurs de théâtre. Pendant un mois, en juillet, Avignon devient une ville-théâtre et transforme son patrimoine architectural en majestueuses salles de spectacle.

Le festival propose une programmation d’environ 45 spectacles français et étrangers, pour un total d’environ 300 représentations et plus de 400 événements, dont des lectures, des débats et des projections.

En dehors du Festival, le théâtre à Avignon est une affaire qui se joue tout au long de l’année. La région compte de nombreux théâtres, établis ou émergents, dont les productions sont jouées tout au long de l’année.

Des événements spéciaux tels que Fest’hiver en février et des festivals comme Morières de Rire et Roquemaure de Rire rassemblent les amateurs de théâtre pour leur faire vivre des expériences uniques. Avec plus de sièges de théâtre en velours rouge que d’habitants, la ville est imprégnée d’une riche culture théâtrale.

Les théâtres d’Avignon sont très divers, tant par leur architecture que par leur capacité d’accueil, certains ne pouvant accueillir que 50 personnes, d’autres jusqu’à 2 000. Gardez l’œil ouvert en vous promenant dans Avignon – j’ai été stupéfaite par leur nombre, et souvent dans de petites rues tranquilles.

La ville abrite également plusieurs sites historiques et scéniques en plein air qui offrent une atmosphère unique pour les représentations théâtrales.

Prendre le Petit Train pour se repérer

Si vous souhaitez explorer la belle ville d’Avignon mais que vous avez du mal à vous déplacer à pied, le Petit Train d’Avignon est une excellente option.

Ce train propose une visite mémorable des sites les plus étonnants de la ville, notamment le Palais des Papes, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, les rues commerçantes médiévales, les quartiers pittoresques et le célèbre Pont d’Avignon.

Pour les enfants, un commentaire audio spécialement conçu les plonge dans une histoire médiévale et futuriste.

Le Petit Train gravit les collines à votre place et vous permet de découvrir les merveilleux panoramas et monuments d’Avignon, de Villeneuve-les-Avignon et de l’île de la Barthelasse.

Vous pouvez acheter un billet valable pour la journée, ce qui vous permet de monter et de descendre à votre rythme et à votre guise pour explorer la ville.

En prenant un billet combiné (Tour de ville + Petit Train), vous pourrez profiter de la richesse intime du centre-ville d’Avignon, de la majesté du fleuve et de la découverte de Villeneuve-les-Avignon.

Assister à l’opéra d’Avignon

L’Opéra d’Avignon est intimement lié à l’histoire de la ville et témoigne de la volonté de plusieurs familles au XVIIe siècle de faire d’Avignon une place forte de la culture en France.

L’Opéra Grand Avignon a connu plusieurs rénovations et restaurations au fil des ans pour devenir le magnifique bâtiment qu’il est aujourd’hui.

Le théâtre a été initialement construit en 1824 sur la place de l’Horloge, mais il a été détruit par un incendie criminel en 1846 et a dû être reconstruit sur le même site. L’Opéra a accueilli plusieurs artistes célèbres au fil des ans et a été un lieu essentiel pour les spectacles de niveau national.

chanteur opéra

En 2017, l’Opéra Grand Avignon a été rénové pour améliorer sa visibilité, son confort et la climatisation pour le public. La restauration, qui a duré quatre ans, s’est achevée en 2021 et le résultat est un mélange étonnant de confort moderne et de charme historique.

Si vous avez la chance d’assister à une représentation, vous serez émerveillé par la beauté et l’élégance du bâtiment, des couloirs qui vous mènent à votre fauteuil à la magnifique scène où les artistes présentent leur art.

L’Opéra Grand Avignon est une destination incontournable pour les amateurs d’opéra et les passionnés d’histoire.

Utiliser Avignon comme base pour explorer la région de Provence

Si vous avez l’intention d’explorer la magnifique région de Provence, je vous recommande vivement d’envisager Avignon comme camp de base. C’est l’endroit idéal pour ceux qui veulent profiter au maximum de leur séjour dans cette région de France, surtout s’ils n’ont que quelques jours à perdre.

Depuis Avignon, vous pouvez facilement explorer les points forts de la Provence, notamment les magnifiques Alpilles, l’emblématique Mont Ventoux, les pittoresques vignobles de Châteauneuf-du-Pape et les régions uniques de la Camargue. Toutes ces attractions se trouvent à moins d’une heure de route d’Avignon.

Nous avons loué une voiture à la gare TGV d’Avignon par l’intermédiaire de Rentalcars, ce qui nous a semblé très simple. Vous devez vous rendre du centre-ville d’Avignon à la gare TGV (en train ou en taxi).

Si vous avez l’intention de louer une voiture, il existe plusieurs grands parkings payants, des parkings payants dans la rue que vous pouvez payer via une application appelée Flowbird, ainsi que des parkings gratuits à l’extérieur du centre-ville.

Les hébergements peuvent également disposer d’un parking privé ou pourront vous aider à trouver les meilleures options.

Si vous préférez utiliser les transports en commun, Avignon est également un excellent choix. De nombreuses villes de la région, telles que Marseille, Nîmes et Arles, sont facilement accessibles en train depuis Avignon.

Vous trouverez également des bus moins fréquents vers certaines petites villes de Provence, comme L’isle-sur-la-Sorgue et Saint-Rémy-de-Provence, ainsi qu’un bus pour le Pont du Gard.